Collectif Anti-Précarité Dordogne

Collectif Anti-Précarité Dordogne

En situation précaire, Denis veut vivre décemment

L'Union. En situation précaire, Denis veut vivre décemment.


D'après "La Dépêche", journal de Toulouse.

Depuis huit ans dans une caravane.



Denis Bestieu, âgé de 53 ans vit dans des conditions extrêmement difficiles depuis 8 ans. Il lance un appel au secours.

Son parcours :

« Le 19 septembre 2002, arrivant sur la commune de l'Union, au chômage et sans domicile, l'ANPE m'a orienté vers une association d'aide à l'emploi sur l'Union qui m'a permis des missions de jardinage, manutention chez des particuliers. »

« En 2003, j'ai obtenu un contrat aidé CES puis CEC à la mairie de l'Union, qui m'a proposé un logement social, un préfabriqué sans toilette, ni eau chaude, ni chauffage, route de Bessières. J'y suis resté 9 mois. »

« J'ai été hébergé durant 4 ans, en participant aux charges, par une personne qui a ensuite déménagé sur une autre commune, je me suis retrouvé à la rue. Je reçois tous les ans une taxe d'habitation d'un appartement que je n'ai jamais occupé. »

« Toujours sous contrat, sans logement, malgré mes sollicitations auprès de la mairie et sans réponse, j'ai dormi 6 mois dans la piscine de l'Union sur un matelas pneumatique, attendant le soir 23 heures et repartant à 5 heures, pour éviter qu'on me voit. Des personnes au courant me demandaient d'être discret. »

« J'ai été hospitalisé en urgence à la clinique Pasteur pour un problème cardiaque dû au manque d'hygiène de vie. J'ai désormais un traitement à vie. Je suis resté 3 mois en maladie. À ma reprise en juillet 2009, j'ai trouvé un T2 à 530 €/mois, que j'ai dû quitter car je suis tombé en demi-salaire. Aucune aide de nulle part. »

« Voilà 8 ans que je suis sous contrat, dans une situation sociale très précaire, je ne peux faire aucun projet, aucune garantie pour accéder à un logement, faire un prêt pour acheter 1 voiture, aucun avenir, rien. »

« Depuis le 4 janvier, je suis cantonnier, contrat d'un mois renouvelable à Toulouse dans des locaux défectueux sans vestiaire ni chauffage, 1 wc et 1 douche pour 30 ! J'aimerai vivre décemment, j'appelle à l'aide ! »




27/02/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres